Carrie – Stephen king

carrie-stephen-king
Auteur : Stephen king
Titre : Carrie
Genre : Horreur
Date de parution : 1974
Langue Originale : Anglais 

Résumé : Carrie est un roman d’horreur écrit par Stephen King en 1974. et qui raconte l’histoire de Carrie White, la souffre-douleur de ses camarades d’école et l’enfant soumis d’une mère fanatique religieuse. Comme toute jeune adolescente malheureuse, Carrie se sent seule et désespérée.  Jusqu’à ce qu’elle découvre qu’elle a un pouvoir sur-naturel dont  elle se servira pour se défendre et se protéger..

 

white

 Avis :
J’aime la plume de Stephen King, mais je n’aime pas autant  » Carrie « . Le roman est écrit de manière brillante mais ce style a un peu perturbé mon intrigue. Les extraits du journal qui entrecoupent le récit ont dévoilé un peu de la fin, ce qui ne m’a pas donné envie de continuer la lecture. Mais je l’ai fait quand même …

    Sinon je trouve que l’histoire du fond est assez intéressante ( minus l’exagération dans la fiction). Carrie White pourrait bien représenter chacun de nous lors de notre passage à l’âge adulte : toutes ces transformations qu’on subit sans le choisir vraiment, des changements qui surgissent sans attendre qu’on les comprenne et qui apportent avec eux une énergie qui nous rend à la fois forts et faibles. La scène des vestiaires décrit bien cela avec une technique de symbolisme réussi.

   Cependant je trouve dommage l’exagération des scènes de vengeances, même si ça pourrait bien exprimer explicitement les sentiments humains face à l’injustice et au mépris. Peut être que l’auteur a raison de le faire, autrement le roman ne serait pas classé parmi les  romans d’horreur.

    En lisant le livre je me suis arrêtée plusieurs fois sur les réactions cruelles de la mère de Carrie, je n’arrivais pas à imaginer la pression qu’un enfant pourrait ressentir au quotidien à cause d’un parent aveuglé par sa croyance. Seuls ceux qui vivent cela en réalité peuvent le comprendre. Quand notre conviction nous rend capable de faire du mal à notre propre enfant et aux autres, c’est que nous devrions remettre en questions nos croyances. Et décidément le fanatisme religieux et l’un des plus dangereux. ( voici un article intéressant sur le fanatisme et l’Islam ).

   Et du coup je me demande si ça m’arrive de faire du mal aux autres à cause de ce que je pense et des choses auxquelles je crois ?!  C’est probable, tout est probable. Même si ça pourrait arriver sans le faire exprès , mais cela n’annule pas le mal.

Sinon le don surnaturel qu’elle a n’a pas rendu Carrie White heureuse 🙂 dommage…et oui ! C’est comme se servir d’un couteau  pour se couper les veines quand on a la possibilité de couper la corde qui nous ligote les pieds….naaah !

op

  L’auteur nous parle également de la violence dans les collèges et lycées et dénonce subtilement les intimidations et agressions que subissent certains adolescents par leurs camarades de classe sans pouvoir en parler ni se défendre.

   A  mon avis, tout lecteur de ce roman devrait se sentir impliqué dans ces problèmes existant dans la société et essayer d’agir activement à chaque fois que l’occasion se présente à lui pour changer ce mal. Si chacun de nous commence par combattre le mal en lui et autour de lui par les actions ou par les mots, la société avancera forcément.

Conclusion :
Si vous êtes difficile à convaincre et à faire peur, alors j’ai peur que « Carrie » ne saurait pas vous procurer assez de frissons ni de suspens. ^_^

deception

Publicités

Une réflexion sur “Carrie – Stephen king

  1. Pingback: Index par Auteurs | ...notes imparfaites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s